Vault 7 : Les outils de hacking Made In CIA dans la nature

Le logo de la CIA

Vault 7 est le nom de code donné par WikiLeak sur une série de fuites de documents de l’agence centrale de renseignement américaine (CIA). C’est aussi la plus grande publication de documents confidentiels sur l’agence qui a eu lieu en mars 2017. En voici le petit résumé.

 

Histoire de Vault 7

La première partie de documents dévoilés, «Year Zero», comprend plus de 8700 documents et fichiers provenant d’un réseau isolé situé dans un centre de la CIA à Langley, en Virgine.

Il en suit une divulgation préliminaire en février 2017 d’une attaque de la CIA ciblant les partis politiques français et les candidats à l’élection présidentielle de 2012.

Récemment, la CIA a perdu le contrôle de la majorité de son arsenal de piratage, y compris les logiciels malveillants, les virus, les chevaux de Troie, les exploits « 0day », les systèmes de contrôle à distance malveillants et la documentation associée. Cette collection extraordinaire, qui représente plus de plusieurs centaines de millions de lignes de code, confère à son possesseur toute la capacité de piratage de la CIA. Les archives semblent avoir été diffusées de manière non autorisée parmi les anciens pirates et entrepreneurs du gouvernement des États-Unis, dont l’un a fourni à WikiLeaks des parties de l’archive.

Depuis 2001 et les attentats du World Trade Center, la CIA a acquis une force supérieure au niveau politique et budgétaire par rapport à l’Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA). La CIA s’est retrouvée construire sa propre flotte importante d’outils de piratages informatiques. 

Une fois qu’une seule «arme» est «lâche», elle peut se répandre dans le monde en quelques secondes, pour être utilisée par les États rivaux, la cyber mafia et les pirates.

A propos de Dothazard 38 Articles
Titulaire d'un Master dans le domaine de la sécurité informatique. Passionné par l'informatique et le hacking depuis tout petit, je souhaite à travers se blog partager avec vous mon univers. Que vous ayez un niveau débutant ou avancé j’espère que vous prendrez plaisir à apprendre et à lire mes articles autant que j'en prends pour les écrire.

1 Comment

Laisser un commentaire