WordPress : Créer des thèmes enfants (child themes)

Logo Wordpress
Logo Wordpress

Le principe du thème enfant (child themes) est de permettre la modification et l’ajout de fonctionnalités à un thème parent sans y apporter de quelconque changements. L’avantage principale est de pouvoir bénéficier des mises à jour effectuées sur le thème parent tout en concevant les changements du thème enfant. Nous allons voir comment créer un child theme en moins de 2 minutes.

1 – Création d’un child theme

Même si avec WordPress la création d’un thème enfant est très simple. Je vous conseil tout de même de faire un backup de votre blog et de votre thème avant de commencer.

Pour créer un thème enfant il suffit de créer un nouveau répertoire dans le dossier /wp-content/themes/NOM_DU_THEME_ENFANT. Ensuite créez la feuille de styles CSS en nommant le fichier style.css.

Code de base de style.css pour le thème enfant de Twenty Sixteen :

/*
Theme Name: Twenty Sixteen Child
Description: Thème enfant pour Twenty Sixteen
Author: Le nom de l'auteur
Template: twentysixteen
*/

@import url("../twentysixteen/style.css");

Indiquez l’URL de la feuille de styles du thème parent :

@import url(« ../twentysixteen/style.css »);

Ainsi que le nom du thème parent dans :

Template: twentysixteen ;

Remarque sur les fichiers de thèmes

Le thème enfant va ainsi hériter de l’ensemble des fonctionnalités du thème parent. Seuls les fichiers qui seront ajoutés dans le dossier du thème enfant surpasseront ceux du thème parent.

Vous souhaitez faire des modifications uniquement dans le header.php ? Ajoutez ce fichier dans le dossier enfant. Idem pour l’ensemble du template WordPress.

Vous pouvez aussi bien vous limiter à l’ajout d’une feuille de styles CSS afin d’effectuer des changements purement visuels tout en conservant la structure HTML du thème parent. Cette technique est souvent utilisée pour les thèmes premium. Cela permet aux designers d’offrir plusieurs apparences pour un seul et même thème.

Exception pour le fichier functions.php

Contrairement aux autres fichiers du thèmes (index.php, single.php, etc.), le functions.php ne sera pas écrasé par celui du thème enfant – si par cas il existe. Il sera au contraire charger juste avant le functions.php du thème parent. Vous pouvez donc ajouter des fonctionnalités au thème parent sans « casser » ce dernier.

L’utilisation d’un child thème est un véritable gain de temps pour les développeurs mais aussi pour les webmasters qui n’auront plus à se soucier des modifications apportées. Un thème source « propre » en termes de code et un thème enfant pour la bidouille.

Modifications non pris en compte

Si vous avez porté des modification sur votre thème parant il se peut qu’elles ne soient pas toutes pris en compte. Il faudra donc par exemple remettre les widgets en place dans « Apparence > Widget ». Certaines extensions comme jetpack sont rattachées a un thème. Il faudra donc les reconfigurer correctement. Si vous avez jetpack il faudra aussi penser a modifier  « Apparence > Modifier le CSS ». Vous avez les sauvegardes sur le côté pour allé plus vite et vous éviter le copié collé. Il faudra donc privilégier les modification dans votre nouveau style.css que vous avez créer dans le répertoire du thème enfant. Sympa nan ?

A propos de Dothazard 40 Articles
Titulaire d'un Master dans le domaine de la sécurité informatique. Passionné par l'informatique et le hacking depuis tout petit, je souhaite à travers ce blog partager avec vous mon univers. J’espère que vous prendrez plaisir à apprendre et à lire mes articles autant que j'en prends pour les écrire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*